Ilam, picture by Maelle Viollet

Ilam, picture by Bijay Lama

Népal  social et politique:

Malgré certains progrès dans la réduction de la pauvreté au cours des dernières années, le Népal demeure l’un des pays les plus pauvres au monde, avec un indice de développement humain de 0,463, le plaçant 157e sur 187 pays figurant dans le programme de développement des Nations Unies.
Il est estimé que près de 24% de la population vit en dessous du seuil international de pauvreté de 1 dollar par jour ; 69 % vivent sous le seuil de deux dollars par jour. 20 % des enfants de 6 à 10 ans ne peuvent pas aller à l’école, et dans beaucoup de zones rurales les enfants n’ont aucun accès à l’éducation.

Le Népal sort lentement d’une guerre civile qui s’est déroulée de 1996 à 2006. Un accord de paix global entre le gouvernement du Népal et le Parti Communiste (maoïste) du Népal a été signé à la fin de 2006. La monarchie laissera place à la démocratie en janvier 2007. En outre, l’élection de l’assemblée constituante a été tenue avec succès en Avril 2008. Depuis 2015 le pays est entré dans le processus de production d’une nouvelle
constitution.

Népal géographique et touristique:

Le Népal est un petit pays : 800 km de long et environ 200 de large, enclavé entre l’Inde et le Tibet Chine.

On observe des grandes variations d’altitudes : de 60 mètres dans le Teraï  à 8848 mètres au sommet de Everest ; Cela entraîne une grande diversité de climats ainsi qu’une faune et une flore unique : au moins 1 240 espèces de mammifères, d’oiseaux, de reptiles et d’amphibiens. Près de 3% de ces espèces sont endémiques : on ne les retrouve nulle part ailleurs. Plus de 850 espèces d’oiseaux, plus de 500 espèces de papillons, 600 familles de plantes indigènes et 320 variétés d’orchidées exotiques attestent notamment de la diversité de la faune et de la flore du Népal.

Les montagnes himalayennes

On y trouve 14 des plus hauts sommets du monde, dépassant les 8000 mètres.

Les principales attractions sont l’Everest, les Annapurna et la ville de Pokhara. Chaque année des milliers de trekkeurs arpentent les paysages époustouflants qui bordent ces sommets.

Climat froid et sec de type alpin. La zone au-delà de 5 500 mètres est caractérisée par le climat arctique.

Faune : yak, antilope,  léopard des neiges, ours, chèvre himalayenne, panda rouge, loup himalayen, renard, aigle royale, vautour, monial de l’Himalaya…

Flore : conifères (sapin, pin, cèdre, if) chênes, rhododendrons, bambou, fleurs sauvages capable de supporter des conditions extrêmes de température. Nombreuses plantes médicinales.

Aventure : Trekking, Parapente.

La vallée de Kathmandu

Perchés sur des crêtes ou encaissés au cœur de la vallée, plusieurs villes et villages attirent de nombreux visiteurs pour les magnifiques vues panoramiques sur l’Himalaya, les cultures étagées à flanc de colline et la culture Newar de Katmandu. Katmandu, Bahktapur et Patan sont les principales attractions.

Climat tempéré

Aventure : Rafting, saut à l’élastique et sports d’aventures sont facilement accessibles.

Culture : Temples newar, Budhnat, ghats de crémation , montagne sacrée de Swayanbunath, musée.

La plaine du Teraï

Le Parc National de Chitwan et Lumbini, les principales attractions.

Climat subtropical chaud et humide

Faune : cerf, sanglier, éléphant d’Asie, singe macaque et langur, léopard, tigre royal du Bengale, rhinocéros unicorne, buffle sauvage, crocodile des marais et gavial du Gange, pythons, hérons, aigrettes, cigognes, paons, aigles, faisans, coucou, canards sauvages…

Flore : c’est le domaine des savanes et des forêts pluviales d’acacia et de sal.

Aventure : Safari à dos d’éléphant, en jeep ou marche dans la jungle, canoë sur la rivière aux crocodiles. Nuit dans la jungle et bain avec les éléphants.

Culture : Le parc de Lumbini, lieu de naissance de Buddha et temples bouddhistes de tous les pays. Stages de méditation.

Share →